Sécurité

Windows XP enfin mis en veille par Microsoft – mais il nous hantera encore pendant des années – High-teK.ca

Ce site peut gagner des commissions d’affiliation à partir des liens sur cette page. Conditions d’utilisation.

Fidèles citoyens des interwebs, j’apporte une triste nouvelle : Windows XP est officiellement mort. Depuis ce matin, le 8 avril, Microsoft a officiellement mis en fin de vie (EOL) Windows XP. Si vous utilisez toujours Windows XP, aucun autre correctif ou mise à jour de sécurité ne vous est proposé et vous devez effectuer une mise à niveau vers Windows 7 ou Windows 8 immédiatement. Bien sûr, en réalité, environ 30 % des 1,5 milliard de PC dans le monde exécutent encore Windows XP — et cela ne compte également que les PC connectés à Internet. Si vous tenez compte des ordinateurs qui se cachent derrière des pare-feux gouvernementaux et institutionnels, et des non-PC (tels que des distributeurs automatiques de billets et d’autres systèmes intégrés), il pourrait y avoir des milliards d’ordinateurs exécutant encore Windows XP aujourd’hui.

Introduit en 2001, Windows XP (abréviation d’eXPerience) était une version importante qui a fait du bien à l’abomination qu’était Windows Me. À l’origine, Windows Me était censé être livré avec le noyau NT de Microsoft, mais il a été précipité avec l’ancien noyau monolithique Windows 9x, moins stable et qui aime les BSOD. Un an plus tard, Windows XP est sorti avec une version mise à jour du noyau NT de Windows 2000 et quelques autres fonctionnalités modernes et soignées (pare-feu Windows, IE6 (oui, c’était moderne autrefois), Bureau à distance, etc.)

Part de marché des systèmes d'exploitation pour ordinateurs de bureau, en mars 2014

Part de marché des systèmes d’exploitation de bureau, en mars 2014. Windows XP se situe toujours à environ 28 % – et il ne s’agit que d’ordinateurs en ligne. Le chiffre réel, y compris les PC hors ligne/pare-feu, est probablement beaucoup plus élevé. [Image credit: Net Market Share]

Comme nous le savons tous, Windows XP est devenu de loin le système d’exploitation le plus populaire au monde. Microsoft n’a jamais publié de chiffres exacts, mais je suppose que Microsoft a vendu plus d’un milliard de licences Windows XP au cours des 13 dernières années. Le nombre réel d’ordinateurs sur lesquels XP a été installé, en raison du piratage prolifique en Chine et ailleurs, est probablement encore plus élevé – 2 milliards ou plus, peut-être. (Lis: L’histoire derrière « Bliss » de Windows XP, le fond d’écran le plus emblématique de tous les temps.)

Maintenant, après quelques suspensions d’exécution et après la fin du support général en 2009, Microsoft met enfin fin au support étendu également. Ripper Windows XP. Il est temps de dire une prière et de débrancher la prise… ou est-ce ? Bizarrement, de nombreux gouvernements et institutions – y compris les Pays-Bas et le Royaume-Uni – ont mis en place des plans de « support personnalisé », où Microsoft continuera à fournir des mises à jour Windows XP à grands frais (~ 9,2 millions de dollars pour un an, dans le cas du gouvernement britannique ). De nombreuses grandes institutions utilisent encore Windows XP. Le simple fait de débrancher les mises à jour de sécurité est irresponsable et potentiellement dangereux, si une vulnérabilité zero-day n’est pas corrigée.

Démarrage de Windows XP sur un guichet automatique (distributeur de billets)

Des millions de guichets automatiques dans le monde utilisent encore Windows XP, et le feront encore pendant des années.

Et c’est là que réside le nœud du problème : lorsqu’il y a encore des centaines de millions de PC et de systèmes embarqués exécutant Windows XP, il est très, très difficile d’arrêter de les soutenir. C’est infiniment mieux pour le monde (et le World Wide Web) si nous arrêtons d’utiliser Windows XP et Internet Explorer 6, mais ce n’est tout simplement pas si simple. C’est un sombre rappel de la façon dont les monopoles peuvent paralyser toute une industrie et, dans des cas aussi importants que XP, la société dans son ensemble. Windows XP, combiné à Office 2003 et IE6, était vraiment la seule option viable pendant près d’une décennie. Ce n’est pas une surprise que Windows XP ait été populaire, mais cela n’a certainement pas été aidé par certaines des pratiques monopolistiques les plus louches de Microsoft et par un manque de concurrence (que Microsoft a assez bien réussi à éliminer).

Heureusement, nous vivons aujourd’hui dans un monde différent. Windows 7 est certainement populaire, mais grâce à la distribution de puissance causée par l’émergence des smartphones, des tablettes et du cloud computing, il ne deviendra jamais le mastodonte monolithique qu’était autrefois Windows XP. Il y a un risque que, tout comme Windows Vista a forcé les gens à s’en tenir à XP, Windows 7 restera populaire bien au-delà de sa durée de vie – mais avec Les ventes de PC en baisseet l’évolution de l’informatique vers les plates-formes mobiles, je ne pense pas qu’il faille trop s’inquiéter.

Psssssst :  Des chercheurs volent des données à partir de systèmes isolés à l'aide de vibrations de ventilateur - High-teK.ca
Bouton retour en haut de la page