Ordinateurs

Windows 8 proposera la virtualisation de machine avec système d’exploitation invité Hyper-V – High-teK.ca

Ce site peut gagner des commissions d’affiliation à partir des liens sur cette page. Conditions d’utilisation.

Dans une tournure intéressante, Microsoft a confirmé que Windows 8 mettra en vedette l’échelon d’entreprise de premier ordre Hyper-V hyperviseur de virtualisation de machines. Cela signifie que les utilisateurs de Windows 8 pourront exécuter presque tous les autres systèmes d’exploitation dans une fenêtre, y compris Windows 7 et XP, SUSE et Red Hat Linux, et plus encore (y compris Ubuntu) avec un peu de piratage. Avant Windows 8, Hyper-V n’était disponible que dans Windows Server 2008 ou en tant que système d’exploitation autonome.

Maintenant, à la base, cela signifie simplement que vous n’aurez pas à télécharger le logiciel gratuit (et excellent) VirtualBox si vous voulez virtualiser un système d’exploitation invité – une fonctionnalité très utile pour les utilisateurs expérimentés et les développeurs qui souhaitent essayer différents environnements de construction et d’exécution, mais pas exactement une fonctionnalité qui tue pour les consommateurs. À moins que… que se passe-t-il si Hyper-V est livré avec une copie du système d’exploitation invité Windows 8 (ou 7) préinstallée ?

Imaginez un instant : vous démarrez sous Windows 8 normal, exécuté en tant que root/administrateur. Une fois que Windows 8 a fini de se charger, Hyper-V démarre alors une instance virtualisée de Windows 8 — vous avez donc Windows 8, et un autre copie complètement séparée de Windows 8 s’exécutant dans une fenêtre. Vous pouvez ensuite faire tout ce que vous voulez avec le système d’exploitation virtualisé sans affecter le système d’exploitation hôte principal. Dans sa forme la plus élémentaire, vous pouvez utiliser le système d’exploitation intégré à une fenêtre pour surfer en toute sécurité sur des sites Web obscènes et/ou infestés de logiciels malveillants, mais vous pouvez également l’utiliser pour ouvrir des fichiers non fiables, jouer avec des fichiers système, etc. La virtualisation est, par essence, le meilleur bac à sable de sécurité que l’on puisse acheter.

De plus, le fait de regrouper un gestionnaire de machines virtuelles avec Windows 8 signifie que Microsoft peut assouplir ses efforts de rétrocompatibilité vraiment héroïques. Cela ne veut pas dire que Windows 8 n’exécutera pas les logiciels hérités de l’ère Windows XP, mais s’il s’avère qu’il y a un léger problème… installez simplement XP sous Hyper-V. Microsoft pourrait également rendre transparente cette « couche de compatibilité » : imaginez ouvrir un programme Windows XP incompatible, mais au lieu de se faire dire qu’il ne fonctionnera pas, Windows 8 ouvre automatiquement une instance virtualisée de Windows XP, puis le programme.

Psssssst :  Nikon entre enfin sur le marché des hybrides plein format avec les Z6 et Z7

Pour avoir un meilleur aperçu de ce que peut faire Hyper-V, lisez notre examen pratique de Windows Thin PC.

En savoir plus sur Hyper-V dans Windows 8ou consultez notre Couverture Windows 8

Bouton retour en haut de la page