Sécurité

Pourquoi HTC enregistre les données de comportement et pourquoi cela effraie les utilisateurs – High-teK.ca

Ce site peut gagner des commissions d’affiliation à partir des liens sur cette page. Conditions d’utilisation.

À la suite des scandales de détection de Google WiFi et de journalisation de localisation d’Apple, on s’attendrait à ce que les entreprises fassent preuve de prudence en matière de confidentialité, du moins pour le moment. Il semble que HTC n’a pas reçu ce mémo, comme en témoigne la dernière mise à jour pour les téléphones Evo 3D et Sensation Android. Les moddeurs de logiciels des célèbres forums XDA ont remarqué que ces appareils enregistrent désormais toutes les actions des utilisateurs. HTC a depuis expliqué le but de ce processus, mais la journalisation subreptice a bouleversé certains utilisateurs.

HTC crée fortement modifié Android ROM logicielles pour ses appareils. L’interface et les modifications au niveau du système sont appelées HTC Sense. Une application HTC appelée CIQ a été mise à jour avec une nouvelle fonctionnalité appelée « User Behavior Logging ». Cela semble certainement inquiétant, et cela a effrayé la communauté des moddeurs à mort lorsque le service a été disséqué.

Il s’avère que ces téléphones enregistrent chaque lancement d’intention et d’application sur l’appareil. Si le bouton d’accueil est enfoncé, il est enregistré. Si une application spécifique est ouverte pendant un certain temps, elle est également enregistrée. C’est considérablement plus de données que les enregistrements Android stockés. Selon les moddeurs qui l’ont découvert, les journaux sont périodiquement téléchargés sur les serveurs de HTC. Pour quiconque alimentant des données dans un appareil mobile, il s’agit d’un signal d’alarme.

HTCLa réponse initiale de HTC a été de rappeler aux utilisateurs qu’en utilisant les appareils, ils acceptent les conditions générales de HTC. Ce document dit bien que des données d’utilisation peuvent être collectées, mais cela laisse quand même un mauvais goût dans la bouche de tout le monde. En réponse, la communauté a développé de nouvelles ROM sur lesquelles les services de collecte de données sont désactivés. Cependant, tous les utilisateurs ne sont pas assez avertis pour installer ce logiciel modifié.

Psssssst :  Siri et Google Assistant piratés avec des ondes ultrasoniques - High-teK.ca

Il est facile de se laisser prendre par la nature complotiste de la situation et de supposer que ces données sont utilisées à des fins malveillantes. Peut-être des publicités ou des sondages auprès des utilisateurs ? HTC a récemment a clarifié la situation indiquant en outre que cette collecte de données est effectuée pour la journalisation des erreurs. Plus précisément, les journaux sont destinés à l’application HTC Customer Service et toutes les données sont cryptées pendant la transmission.

HTC affirme qu’il s’agit d’un opt-in, mais les utilisateurs signalent le contraire. Il est possible que HTC joue avec la sémantique pour que tout sonne moins suspect. Il n’est pas surprenant que HTC souhaite disposer de ces données pour les rapports d’erreurs, mais aussi pour l’analyse de l’expérience utilisateur. HTC a intégré plus de collecte de données sur ses nouveaux appareils Android que les autres équipementiers, et c’est évidemment le genre de chose dont la communauté va être en colère. Bien que cela ne soit peut-être pas aussi inquiétant qu’il y paraissait au départ, il est troublant que HTC n’ait pas estimé que ce niveau sans précédent de collecte de données valait la peine d’être noté dans le journal des modifications de la mise à jour.

Pour les utilisateurs de ces appareils, et probablement plus de téléphones HTC à l’avenir, il n’y a pas trop à s’inquiéter. Plus un téléphone est utilisé, plus il est possible de discerner l’utilisateur à partir de l’examen de l’appareil. Les intentions de HTC étaient probablement bonnes ici, mais le fait que les téléphones contiennent autant de données précieuses aurait dû les faire réfléchir. C’est exactement comment ne pas améliorer l’expérience utilisateur.

Les données d’utilisation envoyées au fabricant de l’appareil sont faibles par rapport aux menaces de sécurité. Cependant, il est possible que ces fichiers locaux soient accessibles par un tiers. Les utilisateurs sensibles à intimité ferait bien d’installer une ROM sans ces services, ou de regarder un autre appareil.

Psssssst :  La dernière mise à jour iOS utilise des algorithmes de détection de nudité dans la version pour enfants de Messenger

Lire la suite sur Forum XDA

Bouton retour en haut de la page