Ordinateurs

MS-DOS a 30 ans aujourd’hui – High-teK.ca

Ce site peut gagner des commissions d’affiliation à partir des liens sur cette page. Conditions d’utilisation.

Il y a trente ans, le 27 juillet 1981, Microsoft achetait les droits de QDOS (Quick and Dirty Operating System) à Seattle Computer Products (SCP) pour 25 000 $. QDOS, autrement connu sous le nom de 86-DOS, a été conçu par SCP pour fonctionner sur le processeur Intel 8086, et a été créé à l’origine en seulement deux mois pour une version 0.1 en 1980. Pendant ce temps, IBM avait prévu d’alimenter son prochain ordinateur personnel avec un Version compatible Intel 8086 de CP / M, qui était le système d’exploitation standard pour Intel 8080 et d’autres architectures 8 bits à l’époque, mais aucun accord n’a pu être conclu avec le développeur de CP / M, Digital Research. IBM a alors approché Microsoftqui avait déjà quelques années d’expérience à son actif avec M-DOSBASIC et d’autres outils importants – et comme vous pouvez probablement le constater dans le paysage du monde informatique d’aujourd’hui, le partenariat IBM/Microsoft a plutôt bien fonctionné.

IBM a sorti son ordinateur personnel en août 1981 exécutant la version 1.14 de QDOS de SCP – mais quelques mois plus tard, Microsoft a produit MS-DOS 1.24, qui est alors devenu le système d’exploitation IBM PC standard. En mars 1983, MS-DOS 2.0 et IBM PC/XT sont sortis. Le reste, comme on dit, appartient à l’histoire. MS-DOS 3.0 a suivi en 1984 (aux côtés de l’IBM PC/AT), et MS-DOS 4.0 avec une interface pilotée par la souris et pilotée par menu est arrivé en 1989. C’est à peu près à ce moment que le système d’exploitation PC d’IBM, PC-DOS, a commencé pour s’écarter de MS-DOS – et bien sûr, en 1990, Microsoft a publié Windows 3.0, ce qui allait changer à jamais l’orientation de Microsoft. C’est également à cette époque que les développeurs commencent à ressentir le pincement de la Limite de mémoire conventionnelle de 640 Ko imposées par les spécifications matérielles d’origine d’IBM.

Psssssst :  AMD fait revivre la marque FX pour les amateurs de jeux et de médias HD

Disquettes originales 5 1/4" avec MS-DOS 2.0
MS-DOS 2.0 sur disquettes 5 1/4″ — sur le site Web de Ty’s Hobbies

Pourtant, en 1991, MS-DOS 5.0 est sorti (avec le très apprécié QBASIQUE), et MS-DOS 6.0 avec le très décrié Double espace L’outil de compression de disque est apparu en 1993. À ce stade, IBM, Digital Research (DR-DOS) et Microsoft se dépassaient tous avec des numéros de version et des fonctionnalités différents. IBM a publié PC-DOS 6.1, et MS a suivi rapidement avec MS-DOS 6.2. IBM a publié PC-DOS 6.3 – et Novell les a tous surpassés en lançant Novell DOS 7.0. En 1995, cependant, Windows 95 avec une base de MS-DOS 7.0 et son nouveau système de fichiers FAT32 a été publié, et l’histoire de DOS touche à sa fin. Toutes les autres versions de DOS ont été rapidement éliminées par Windows 95, et ce n’est qu’à la fin des années 90 et l’émergence de la bulle Dot Com qu’un autre système d’exploitation en ligne de commande prendrait à nouveau de l’importance sous la forme de Linux.

Wikipédia a un excellent compte rendu de la historique des systèmes d’exploitation x86 DOSet aussi un tableau qui compare et oppose chacune des différentes versions d’IBM, MS, Digital Research et autres. Si vous êtes intéressé par le développement original de QDOS, consultez le blog de son créateur.

En savoir plus sur QDOS, CP/M-86, MS-DOSet le PC IBM

Bouton retour en haut de la page