Ordinateurs

Microsoft tente de sex-up Azure en comparant CSS au LSD, XML à l’extase (vidéo) – High-teK.ca

Ce site peut gagner des commissions d’affiliation à partir des liens sur cette page. Conditions d’utilisation.

C’est une vie difficile, étant Microsoft. Depuis plus de 30 ans, vous produisez le système d’exploitation qui conserve un quasi-monopole dans l’espace de bureau. Vous êtes l’une des entreprises les plus précieuses au monde et la société de logiciels la plus importante et la plus rentable au monde. Vous avez même brisé l’emprise japonaise sur le marché des consoles et créé le gadget le plus vendu de tous les temps – et pourtant, malgré tout cela, vous êtes indéniablement pas sexy.

Maintenant, la lascivité de type nonne n’est pas vraiment un problème lorsque vous commercialisez une nouvelle itération de Windows ou de Xbox, mais lorsqu’il s’agit de produits glacials tels qu’Azure, le service de cloud computing de Microsoft, l’entreprise a un gros problème. Vous voyez, alors que le sex-appeal inhérent à Apple et Google peut rendre encore les produits les plus ennuyeux semble excitant, Microsoft doit faire de son mieux pour exciter les clients et les consommateurs. Ce qui m’amène parfaitement à cette vidéo, de la Conférence norvégienne des développeurs à Oslo, qui montre une troupe de danse euro-trance rebondissant sur les paroles les plus ridicules que j’aie jamais entendues, apparemment pour promouvoir Microsoft Azure.

[Warning: You probably shouldn’t watch this at work — certainly not without headphones.]

Émerveillez-vous, car un auteur-compositeur norvégien vous épate avec des paroles poétiques telles que :

  • Les mots ‘micro’ et ‘soft’ ne s’appliquent pas à mon pénis / Je fais du CSS comme mon LSD, et XML est mon extase
  • Je suis un développeur de logiciels / je développe / et je suis là pour faire la fête
  • Les gens du programme ! Code fast, code hard, c’est la Conférence ND / On est là pour parler logiciel, on est là pour parler bugs / ce soir on va faire la fête et coder c’est notre drogue !
Psssssst :  La Cour suprême des États-Unis porte un coup dur aux brevets logiciels et aux trolls de brevets - High-teK.ca

À la décharge de Microsoft, ce spectacle a apparemment été organisé par une société de marketing tierce. Frank Shaw, responsable des communications d’entreprise chez Microsoft, a depuis s’est excusé pour le « langage vulgaire » et a déclaré que l’émission était « inappropriée ». Curieusement, Microsoft n’a pas renoncé à son implication – selon toute vraisemblance, cela a probablement été organisé (et approuvé) par Microsoft Norvège, à l’insu du siège de l’entreprise.

Personnellement, je ne pense pas que ce soit beaucoup plus fou que l’utilisation par Microsoft d’Usher pour annoncer Kinect à l’E3 la semaine dernière. Les paroles de la chanson sont évidemment obscènes – mais encore une fois, c’est Scandinavie. En ce qui concerne les sensibilités et l’acceptabilité sociale, vous auriez du mal à trouver un groupe de personnes qui ont des sensibilités plus diamétralement opposées que les États-Unis et la Scandinavie. Si Microsoft avait essayé d’utiliser Usher en Norvège, l’entreprise serait probablement encore confrontée à un problème de relations publiques, juste pour des raisons différentes.

En savoir plus sur la taille du cloud computing

Bouton retour en haut de la page