Ordinateurs

L’ultrabook Acer S5 est le premier avec Thunderbolt – High-teK.ca

Ce site peut gagner des commissions d’affiliation à partir des liens sur cette page. Conditions d’utilisation.

Thunderbolt fait enfin son chemin sur les PC avec le lancement de l’ultrabook Aspire S5 d’Acer. C’est une bonne nouvelle pour les fans de Windows qui attendaient que la technologie arrive sur leur plate-forme.

Ce qui rend Thunderbolt possible, c’est un processeur Intel Core i7-3517U Ivy Bridge combiné à une puce Cactus Ridge Thunderbolt. Comme je l’ai écrit en avril, Intel a commencé à expédier ses contrôleurs Thunderbolt de deuxième génération, rendant ainsi la technologie possible dans Windows. Alors qu’Ivy Bridge prend en charge l’USB 3.0 de manière native, un contrôleur est nécessaire pour ajouter la prise en charge de la technologie d’E/S haute vitesse de nouvelle génération d’Intel.

Outre Thunderbolt, le S5 arbore un écran rétroéclairé par LED de 13,3 pouces, un disque SSD de 256 Go et 4 Go de RAM. Il y a un énorme problème ici, et c’est le prix. Le S5 coûtera 1400 $, ce qui n’est pas beaucoup mieux que son homologue OS X, le MacBook Air. Ce n’est pas choquant étant donné que la plupart des produits compatibles Thunderbolt sont de nos jours plutôt chers.

Certains pourraient souligner que Vaio Z de Sony ordinateur portable avait Thunderbolt il y a environ un an, mais techniquement, c’était Light Peak. En outre, il a connecté l’ordinateur portable à une station d’accueil propriétaire, de sorte que l’ultrabook S5 conserve son étoile d’or Thunderbolt pour sa première place.

Coup de foudre Intel Chez High-teK.ca, nous avons été assez durs avec Thunderbolt au cours de la dernière année, mais pour une bonne raison. Dans l’état actuel, la plate-forme et ses périphériques sont tout simplement trop chers. Il y a une toute autre raison pour laquelle Thunderbolt est probablement « mort dans l’eau »: USB 3.0. Le nouveau de Seagate Sauvegarde Plus les disques durs externes en sont un excellent exemple – ils sont livrés avec USB 3.0 inclus, mais si vous voulez Thunderbolt, la mise à niveau coûte 99 $… sur un lecteur de 120 $.

Lorsque les fabricants décident de prendre en charge Thunderbolt, ils s’engagent sur une plate-forme entièrement nouvelle, avec un connecteur qui n’a pas de rétrocompatibilité. Si vous n’avez pas de périphériques Thunderbolt, vous avez un port que vous ne pouvez utiliser pour rien. Comparez cela à USB 3.0. Dès le départ, ce port peut être utilisé avec n’importe quel périphérique USB – le risque d’inclure la technologie est donc très, très faible.

Psssssst :  Un nouveau rapport montre l'importance d'évaluer les performances durables des ordinateurs portables - High-teK.ca

Existe-t-il un moyen pour Intel de sauver sa plate-forme ? Je ne suis pas sûr, mais il a certainement du pain sur la planche pour faire connaître Thunderbolt aux masses. HP s’est déjà engagé exclusivement sur l’USB 3.0, de sorte que le marché disponible se rétrécit. Il doit également faire pression sur les fabricants de périphériques pour qu’ils cessent de facturer des sommes exorbitantes pour leurs produits : cela tuera la plate-forme d’elle-même, quel que soit le soutien de Thunderbolt parmi les fabricants. (Je ne retiens pas mon souffle.)

Bouton retour en haut de la page