Ordinateurs

Les disques Mach.2 de deuxième génération de Seagate sont aussi rapides que les SSD SATA

Ce site peut gagner des commissions d’affiliation à partir des liens sur cette page. Conditions d’utilisation.

De nos jours, la plupart des gens ne prêtent pas beaucoup d’attention à la rouille en rotation. Tout le monde utilise des SSD maintenant, donc vous ne voyez plus beaucoup de gros titres sur les disques durs. Cependant, Seagate vient d’annoncer ce qui équivaut aux disques durs les plus rapides jamais fabriqués. Ils sont si rapides qu’ils sont équivalents en débit à un SSD SATA. Bien que ce soit encore « lent » par rapport à un lecteur NVME, quiconque a déjà utilisé un SSD SATA sait qu’il ne se sent pas lent pour vos yeux et vos doigts. Un disque dur ne peut pas égaler les vitesses de recherche instantanées d’un SSD, mais pour les transferts de données, c’est toujours assez rapide.

Les disques en question sont les nouveaux Exos 2X18 de Seagate. Ce sont les disques Mach.2 de deuxième génération de la société, qui sont scellés à l’hélium et dotés de deux actionneurs. Ils sont proposés dans des capacités de 16 To et 18 To, utilisant des interfaces SATA 6 Gbit/s ou SAS 12 Gbit/s selon à HotHardware. Selon la fiche technique des disques, la version SATA offre 545 Mo/s et les disques SAS offrent des taux de transfert soutenus de 554 Mo/s. C’est exactement à égalité avec un SSD SATA, qui est assez rapide pour un disque en rotation. Ils ne réalisent pas non plus cette percée via des vitesses de broche ultra-rapides. Ce sont des disques à 7 200 tr/min, mais les doubles actionneurs permettent des taux de transfert accrus.

Chaque disque est essentiellement deux disques en un avec deux actionneurs, qui peuvent fonctionner en parallèle. Cela leur permet d’être configurés avec 9 To et 8 To de capacité par actionneur. Cela rappelle une configuration RAID 0 en interne. Les deux actionneurs traitent les demandes d’E/S simultanément via des canaux de données dédiés. Les nouveaux disques 2×18 sont légèrement plus rapides que la génération précédente, baptisée 2×14. Ceux-ci offrent des débits soutenus maximum de 524 Mo/s. Avec cette dernière augmentation de capacité, les disques sont désormais à égalité avec les SSD.

Au moins, c’est vrai de leurs taux de transfert séquentiels. Un domaine où les disques mécaniques ne correspondront jamais à l’état solide est celui des temps de recherche. Sur un disque SSD, c’est pratiquement instantané, mesurant en moins de 20 microsecondes. La fiche technique de Seagate répertorie la latence des disques 2 × 18 à 4,16 ms. C’est toute une vie pour un utilisateur final, mais comme il s’agit de disques d’entreprise, c’est un jeu de balle différent. Ils sont conçus pour être placés dans des racks, pas sur votre PC de jeu.

Pourtant, par rapport aux disques à actionneur unique de Seagate, vous pouvez voir les avantages de la conception à double actionneur. Un disque comme l’Exos X20 de 20 To a la même interface SATA 6 Gb/s et une vitesse de broche de 7 2000 tr/min. Cependant, son taux de transfert maximal n’est que de 270 Mo/s. C’est donc exactement la moitié de ce que propose le 2×18. Seagate n’a pas précisé quand les disques seront disponibles ni combien ils coûteront. Ils comprendront une garantie de cinq ans et sont évalués pour 2,5 millions d’heures de temps moyen entre pannes (MTBF).

Maintenant lis:

Bouton retour en haut de la page