Ordinateurs

La Chine conserve son avance avec les deux supercalculateurs les plus rapides au monde

Ce site peut gagner des commissions d’affiliation à partir des liens sur cette page. Conditions d’utilisation.

Aujourd’hui apporte une nouvelle liste TOP500 des 500 plus rapides superordinateurs dans le monde. Et la Chine est toujours en tête, avec les systèmes numéro un et numéro deux : Sunway TaihuLight, à une cote Linpack de 93 pétaflops, et Tianhe-2, à 34 pétaflops.

Cela dit, deux nouveaux systèmes figurent dans le top 10, qui exécutent tous deux des processeurs Intel Knights Landing Xeon Phi 7250 à 68 cœurs : Cori, un nouveau Cray XC40 au National Energy Research Scientific Computing Center (NERSC) de Berkeley Lab, atterrit au numéro cinq avec une cote de 14 pétaflops. Oakforest-PACS, un cluster Fujitsu Primergy CX1640 M1, a obtenu 13,6 pétaflops ; il réside au Joint Center for Advanced High Performance Computing du Japon.

« En plus de se correspondre dans le nombre de systèmes dans les derniers classements, la Chine et les États-Unis sont au coude à coude dans les performances globales de Linpack », a déclaré le TOP500 a déclaré l’équipe dans un communiqué. Le groupe a déclaré que les États-Unis détenaient la plus petite avance, avec 33,9% du total, et que la Chine était deuxième avec 33,3%. La performance totale des 500 ordinateurs de la liste s’élève à 672 pétaflops, 60 % de plus qu’il y a un an ; en juin, il était de 566 pétaflops.

Autres données clés : sur les 500 systèmes actuellement répertoriés, les puces Intel en alimentent 462. Les puces IBM Power en comptent 22 et AMD n’en compte que sept. Les accélérateurs Manycore sont présents dans 96 des systèmes, dont 60 utilisent Nvidia GPU, 21 utilisant Xeon Phi, un utilisant AMD FirePro, un avec PEZY et trois utilisant une combinaison de Nvidia et Intel Xéon Phi GPU. L’interconnexion Gigabit Ethernet est présente dans 206 systèmes, tandis que la technologie InfiniBand en compte 187. Le relativement nouveau Omni-Path d’Intel est passé de huit systèmes à 28 cette fois-ci.

Voici la liste actuelle des 10 supercalculateurs les plus rapides au monde :

1. TaihuLumière : Sunway MPP, SW26010 ; Centre national de calcul intensif à Wuxi, Chine ; 10,6 millions de cœurs (93,01 pétaflop/s).

2. Tianhe-2 : Pôle TH-IVB-FEP ; National Super Computer Center à Guangzhou, Chine; 3,12 millions de cœurs (33,86 pétaflop/s).

3. Titan: Un système Cray XK7 au laboratoire national d’Oak Ridge du ministère de l’Énergie (17,59 pétaflop/s).

4. Séquoia: Un système IBM BlueGene / Q situé au Lawrence Livermore National Lab du ministère de l’Énergie en Californie, avec 1,57 million de cœurs.

5. Cori : Un Cray XC40 au National Energy Research Scientific Computing Center (NERSC) de Berkeley Lab (14 pétaflop/s).

6. Oakforest-PACS : Un cluster Fujitsu Primergy CX1640 M1 situé au Joint Center for Advanced High Performance Computing du Japon (13,6 pétaflop/s).

sept. Ordinateur K : Un système SPARC64 avec 705 000 cœurs au RIKEN Advanced Institute for Computational Science au Japon (10,5 pétaflop/s).

8. Piz Daint : Cray XC30 avec 116 000 cœurs Xeon et Nvidia ; situé au Centre national de calcul suisse en Suisse ; les nouveaux GPU Nvidia P100 ont augmenté celui-ci de 3,5 pétaflops, il est donc toujours au numéro huit (9,8 pétaflop/s).

9. Mira : IBM BlueGene/Q ; DOE/SC/Argonne National Laboratory, États-Unis ; à l’intérieur se trouvent 786 000 cœurs IBM personnalisés (8,6 pétaflop/s).

dix. Trinité: Un Cray XC40 au DOE/NNSA/LANL/SNL aux États-Unis ; il contient 301 056 cœurs Xeon E5-2698v3 (8,1 pétaflop/s).

Crédit image en haut : Jack Dongarra, Report on the Sunway TaihuLight System, juin 2016

Bouton retour en haut de la page