Ordinateurs

Des démos technologiques en temps réel qui présentent l’avenir du jeu sur console et PC – High-teK.ca

Ce site peut gagner des commissions d’affiliation à partir des liens sur cette page. Conditions d’utilisation.

Pour moi, et je suppose pour beaucoup d’entre vous, la mise à niveau d’une carte graphique était l’une des choses les plus excitantes que vous puissiez faire sur un PC de bureau. Avec un regard rêveur sur mon visage, je me souviens encore quand j’ai branché ma première carte graphique PCI de 1 Mo, ce qui m’a permis d’augmenter la résolution de mon écran de 800 × 600 à 1024 × 768 – puis, plus tard, d’insérer une carte de 4 Mo, le nombre de couleurs est passé de 256 hésitants à 16 millions à couper le souffle.

Quelques années plus tard, au milieu des années 90, principalement grâce au 3Dfx, les accélérateurs 3D voient le jour. En ce qui concerne les jeux, la décennie suivante a été floue. ATI a lancé sa carte graphique Rage en 1995, avec une accélération 2D et 3D. Nvidia a sorti la GeForce 256 en 1999, introduisant la transformation matérielle et l’éclairage (T&L). En 2000, avec la sortie des GeForce 2 (et de la gamme MX), 3Dfx avait enfin trouvé son égal ; en 2002, la société déposerait son bilan et Nvidia récupérerait sa propriété intellectuelle et ses employés. À la fin de 2000 (GeForce 2 Ultra, ma première vraie carte graphique !), Les cartes graphiques atteignaient des vitesses maximales de 250 MHz et jusqu’à 64 Mo de RAM DDR 128 bits de 7 Go/s.

En 2005, avec la sortie de la série ATI Radeon X1000 (R520) et de la série Nvidia 7000 (G70), nous étions jusqu’à 512 Mo de RAM par GPU (et 1 Go sur les cartes à double GPU), des horloges de mémoire efficaces dans la gamme 1GHz, Des bus mémoire 256 bits avec une bande passante de 50 Go/s et de jolis jeux DirectX 9 tels que Battlefield 2. Et puis les consoles de septième génération sont arrivées.

Conçues et conçues en 2003-2004 et sorties en 2005-2006, la PlayStation 3 (qui a un GPU de type G70) et la Xbox 360 (R520) avaient à l’époque des capacités de pointe. Lorsque Sony a montré la démo technologique de Final Fantasy 7 (ci-dessus), les bureaux et les oreillers des gamers geeks du monde entier ont augmenté de quelques centimètres. Sept ans plus tard, cependant, et leurs capacités graphiques semblent un peu longues dans la dent. Au cours de la même période, les consoles de jeux vidéo ont remplacé les PC en tant que plate-forme de jeu de facto. En conséquence, comme je suis sûr que vous le savez, presque tous les jeux vidéo de la liste A sont d’abord développés pour les consoles désuètes, puis portés sur PC, généralement avec peu de modifications de l’interface ou du moteur. Peu importe le fait que les derniers GPU AMD et Nvidia, avec plus d’un millier de cœurs de shader, sont désormais considérablement plus puissants (et complexes) que les processeurs et prennent en charge des bandes passantes de 200 Go / s à 4 Go de RAM – les développeurs ne sont tout simplement pas intéressés par consacrer du temps et de l’argent à développer des jeux pour un tel matériel, alors que la plupart de leurs clients utilisent encore une Xbox ou une PS3.

Psssssst :  Comment fonctionnent les caches CPU L1 et L2 et pourquoi ils sont une partie essentielle des puces modernes - High-teK.ca

Tout cela est sur le point de changer, cependant. Au cours des deux prochaines années, la huitième génération de consoles sera lancée, et nichée en son sein se trouveront des GPU DirectX 11. Les rumeurs actuelles sont que la PS4 et la Xbox 720 (ou quel que soit leur nom) auront un ou deux GPU AMD HD 7000 des îles du Sud. Enfin, les consoles seront à nouveau comparables aux PC. Après 7 ans d’attente, nous devrions enfin voir des jeux PC qui capitalisent pleinement sur les impressionnants GPU qu’AMD et Nvidia continuent de produire.

Et maintenant nous avons finalement atteint le indiquer de cette histoire : Pour vous montrer à quoi ressembleront ces jeux de nouvelle génération. Au cours des deux derniers mois, une poignée de belles démos technologiques rendues en temps réel ont émergé de Square Enix, Epic Games et Nvidia. Alors que la démo Nvidia est évidemment plus une référence, les démos de Square Enix et Epic Games sont ce à quoi nous pouvons nous attendre au cours des deux prochaines années.

Le premier est Une nouvelle aube, la suite de la célèbre démo technologique Dawn de Nvidia, vieille de dix ans. Cette vidéo a été rendue en temps réel sur deux cartes GTX 670 en SLI.

La suivante est la démo Unreal Engine 3 Samaritan, qui a récemment été montrée en cours d’exécution sur une seule Nvidia GTX 680 lors de la Game Developer Conference. Il convient de noter qu’Unreal Engine 4 a apparemment été en développement en 2003 et devrait cibler le matériel de console de huitième génération; c’est-à-dire la récolte actuelle de cartes graphiques Nvidia et AMD.

Psssssst :  L'électronique grand public imprimée en 3D vient de devenir une réalité - High-teK.ca

Enfin, nous avons Agni’s Philosophy, une démo technologique en temps réel de Square Enix qui utilise du matériel standard – mais la société n’a pas précisé quelle(s) carte(s) graphique(s) sont utilisées. Si cela ne suscite pas un énorme sourire et divers grognements exultants, je ne sais pas ce qui le fera.

Mis à jour le 8 juin : Epic Games a enfin dévoilé Unreal Engine 4 ! Ça n’a pas l’air aussi bon que la philosophie d’Agni, mais c’est quand même plutôt cool.

Bouton retour en haut de la page