Ordinateurs

Des chercheurs japonais transmettent 3Gbps en utilisant des fréquences térahertz – High-teK.ca

Ce site peut gagner des commissions d’affiliation à partir des liens sur cette page. Conditions d’utilisation.

Des chercheurs de l’Institut de technologie de Tokyo ont mis au point un nouveau système de transmission sans fil qui fonctionne au-dessus de toutes les fréquences du spectre actuellement réglementées. Le nouveau système fonctionne dans la gamme de 300 GHz à 3 THz (térahertz), qui correspond aux fréquences de l’infrarouge lointain (FIR) du spectre infrarouge. Ce spectre n’est actuellement totalement réglementé par aucun pays ou organisme de normalisation dans le monde, ce qui le rend mûr pour le développement de nouvelles technologies. Jusqu’à présent, les chercheurs japonais ont transmis des données à 3 Gbps, mais en théorie, des vitesses allant jusqu’à 100 Gbps devraient être possibles.

Le nouveau système de transmission sans fil « T-ray » est similaire à WiGig en ce qu’il nécessite une visibilité directe et peut transmettre de grandes quantités de données à la fois. Cependant, WiGig fonctionne à « seulement » 60 GHz, ce qui signifie qu’il peut en fait fonctionner avec des distances supérieures à quelques mètres sans augmentation de puissance significative. Ce système à rayons T sera limité à 1 à 3 mètres sans augmentation de puissance significative. Avec l’augmentation de puissance, il pourrait égaler ou dépasser WiGig dans la gamme.

Wilocity fait la démonstration de WiGig 802.11ad avec streaming vidéo HD dans deux directions au CES 2012 Images par David CardinalCe qui a rendu cette recherche possible a été le développement d’un petit émetteur-récepteur pour les fréquences FIR qui est aussi petit qu’une pièce d’un yen et abordable pour la production de masse. En novembre, une société japonaise de recherche et de production de semi-conducteurs du nom de Rohm développé un et a estimé qu’il serait prêt pour la production commerciale d’ici trois à quatre ans.

Psssssst :  AMD gagne des parts de marché sur les ordinateurs de bureau et portables, glisse sur les serveurs

Les rayons T seront probablement être utilisé pour les fermes de serveurs avant toute chose, car son débit élevé et sa faible latence (en raison du manque d’interférences électromagnétiques aux fréquences FIR) seront une aubaine pour ceux qui souhaitent réduire la quantité de câblage complexe nécessaire pour connecter les larges bandes de serveurs entre elles. Les rayons T sont également largement utilisés dans l’imagerie médicale et de sécurité, car ils pénètrent quelques millimètres de peau. Toutes les autres utilisations (telles que le WiFi T-ray) viendront plus tard après la chute du coût de production des radios.

Lire la suite sur Bbc

Bouton retour en haut de la page