Ordinateurs

Coup de tonnerre : Intel acquiert Rivet Networks – High-teK.ca

Ce site peut gagner des commissions d’affiliation à partir des liens sur cette page. Conditions d’utilisation.

Rivet Networks, la société à l’origine des produits Killer Networking, a été rachetée par Intel pour un montant non divulgué. Rivet Networks a commencé sa vie sous le nom de Bigfoot Networks, avec une carte spectaculaire « Killer NIC » qui s’est vendue 250 $ avant de se tourner vers la création de solutions logicielles pour hiérarchiser et classer le trafic. La société a été acquise par (et séparée de) Qualcomm, est réapparue sous le nom de Rivet Networks et, depuis hier, est désormais une propriété d’Intel.

Depuis qu’il est réapparu de Qualcomm, Rivet s’est concentré sur l’établissement de relations avec les fabricants de cartes mères et d’ordinateurs portables. La société a livré ses propres solutions personnalisées avec du matériel sous-jacent construit par Qualcomm, Realtek et Intel à différents moments. Il offre également des fonctionnalités que vous ne trouvez généralement pas ailleurs, comme la possibilité d’utiliser simultanément Ethernet filaire et sans fil, ou d’acheminer le trafic via des interfaces réseau spécifiques.

Au fil du temps, Rivet a sélectionné davantage de partenaires réseau et expédié du matériel sur une plus large gamme de cartes mères, y compris un partenariat avec Dell sur la famille de produits XPS. Dans l’ensemble, le profil de l’entreprise est en hausse depuis le spin-off, et l’acquisition aujourd’hui est la suite logique de cette tendance.

Intel et Rivet Networks se sont associés pour construire le Killer 1650X.

Alors, qu’est-ce qu’Intel compte faire de cette acquisition ? C’est moins clair. Le billet de blog annonçant l’accord fait référence à la forte augmentation du trafic réseau qui s’est produite au cours des derniers mois – un clin d’œil subtil à l’impact continu de COVID-19, sans nommer la pandémie. Il n’y a cependant aucune référence spécifique à des projets entre les deux sociétés, au-delà d’une déclaration selon laquelle Intel continuera à concéder sous licence le logiciel Rivet Networks aux clients. Rivet a travaillé en étroite collaboration avec Intel pour développer ses solutions autour de l’AX201 et du Killer AC-1535, nous devrions donc probablement nous attendre à de nouveaux développements autour de ces produits et, vraisemblablement, à quelques goodies supplémentaires à l’avenir.

Quant à ce que cela signifie pour l’avenir de la mise en réseau des PC ? Cela dépend vraiment des aspects de l’entreprise qu’Intel choisit de mettre en avant. La récente pandémie a au moins temporairement dynamisé la communauté du travail à domicile, entraînant de nouveaux achats de matériel et des efforts pour équiper les bureaux à domicile pour une utilisation à long terme. En tant que tel, Intel pourrait vouloir Killer pour sa technologie de façonnage du trafic et de priorisation dans un contexte commercial. Alternativement, il pourrait prévoir de continuer à développer le logiciel sur tout le spectre des utilisations commerciales et grand public.

Psssssst :  La demande de puces dépasse l'offre de 30 %, les pénuries pourraient durer un an

En fin de compte, nous lisons cela comme une initiative visant à renforcer ses informations d’identification réseau à un moment où les performances Wi-Fi à domicile sont susceptibles d’être une priorité pour votre consommateur moyen qu’elles ne pourraient l’être autrement. Intel a souvent commercialisé ses propres solutions Wi-Fi comme raisons spécifiques d’acheter un ordinateur portable Intel, remontant au moins à la plate-forme Centrino. De ce point de vue, la décision de l’entreprise d’acheter un développeur de réseau passionné est tout à fait logique.

Maintenant lis:

Bouton retour en haut de la page