Ordinateurs

Comment refroidir un PC avec de l’eau de toilette – High-teK.ca

Ce site peut gagner des commissions d’affiliation à partir des liens sur cette page. Conditions d’utilisation.


Dans la foulée de l’annonce selon laquelle Google utilise l’eau des toilettes pour refroidir l’un de ses centres de données, il est apparu qu’un pirate informatique entreprenant avait eu la même idée il y a environ sept ans. Comme vous le verrez dans les images suivantes, cependant, l’ordinateur de Jeff Gagnon est bien plus qu’une plate-forme refroidie par les toilettes – c’est un tour de force de boîtier mod.

Pour commencer, ce n’est pas vraiment ont un boîtier – à la place, il a un panneau arrière de pingouin Tux découpé et peint à la main avec amour (tout en étant torse nu; voir ci-dessous), sur lequel la carte mère, le disque dur et l’alimentation sont tous cloués.

Ensuite, il y a le waterblock CPU, qui a été fabriqué à la main à partir d’un morceau de cuivre et, je suppose, d’un soudeur à l’arc ou d’un fer à souder. Mais où va ce tube, je vous entends demander? Où est le réservoir d’eau, la pompe, le radiateur ?

Tube de refroidissement par eau se dirigeant vers la citerne

Eh bien, ça c’est comme ça qu’il y a des toilettes de l’autre côté du mur — et donc Gagnon, qui aime évidemment faire les choses le plus gracieusement possible, a simplement percé le mur et mis une pompe à eau dans le réservoir d’une toilette. Il n’y a aucun signe de radiateur : on dirait qu’il s’agit en fait d’un système ouvert, avec de l’eau entrant et sortant librement de la citerne. Voici une citation de Gagnon, sur la fonctionnalité et l’efficacité réelles du système :

Plus nous allons aux toilettes, plus la chaleur du processeur diminue. Avec cette configuration, la chaleur du processeur est d’environ 19 degrés Celsius — très agréable ! Après un week-end hors de la maison (sans tirer la chasse d’eau pendant un certain temps), le réservoir des toilettes est chaud et la chaleur du processeur est d’environ 29 degrés Celsius…

Le système terminé fonctionne ClearOS, une distribution Linux destinée aux petites et moyennes entreprises basée sur CentOS et Red Hat. Autant que nous sachions, le serveur est fixé au mur d’un bureau quelque part au Québec, Canada. Pour plus de photos du chef-d’œuvre sans boîtier refroidi par les toilettes, cliquez sur la page suivante.

À court d’ordinateurs immergé dans Fluorinert et refroidi avec de l’azote liquide, c’est probablement le mod de cas le plus extrême que nous ayons jamais vu. Si vous avez vu quelque chose de plus extrême (ou de fou), faites-le nous savoir.

Psssssst :  AMD enquête sur un vol de données présumé - High-teK.ca

Bouton retour en haut de la page