Sécurité

Comcast transforme 50 000 foyers de clients payants en points d’accès publics, des millions d’autres d’ici la fin de l’année

Ce site peut gagner des commissions d’affiliation à partir des liens sur cette page. Conditions d’utilisation.

Il y a deux jours, Comcast a fait quelque chose qui serait inconcevable s’il s’agissait d’une autre entreprise que Comcast : il a transformé 50 000 modems résidentiels Xfinity en points d’accès Wi-Fi publics. Il y a 50 000 clients Xfinity payants à Houston, au Texas, qui diffusent désormais une connexion Wi-Fi gratuite que tout le monde peut utiliser. En ce qui concerne Comcast, bien sûr, c’est un coup de génie pour couvrir le pays en WiFi haut débit (et il est prévu de détourner des millions plus de modems d’ici la fin de 2014) – pour les clients de Comcast, cependant, il s’agit d’un dépassement monopolistique flagrant porté au niveau supérieur… et c’est peut-être aussi illégal.

Hotspot WiFi Xfinity : Génie ou folie ?

Tout d’abord, passons en revue les détails techniques de la configuration du Xfinity WiFi Home Hotspot de Comcast. Au cours des deux dernières années, Comcast a distribué le Arris Touchstone Telephony Wireless Gateway Modem aux nouveaux clients. Comcast a programmé à distance ces modems pour diffuser un nouveau SSID de réseau sans fil – « xfinitywifi » – qui donne deux sessions d’une heure par mois à n’importe qui, ou un accès illimité aux autres clients de Comcast. Comcast indique que le nouveau réseau sans fil est complètement séparé de votre réseau domestique existant et que les utilisateurs WiFi publics n’ont accès à aucun fichier ou ressource partagé. Les détails exacts de la configuration ne sont pas encore connus, mais cela ressemble à une sorte de VLAN.

Le modem Arris Touchstone

Le modem Arris Touchstone. Ça a l’air si anodin, et pourtant…

Abordons maintenant les questions assez épineuses soulevées par ce schéma. Parler à la Chronique de Houston, Comcast affirme que ce nouveau service ne ralentira pas la connexion du client résidentiel. L’officiel FAQ sur le point d’accès Wi-Fi domestique Xfinity clarifie également quelques autres points, tels que la limite maximale d’utilisateurs WiFi gratuits simultanés (cinq) et comment désactiver la fonctionnalité (se connecter à http://client.comcast.com/ et cliquez sur la section Utilisateurs et préférences). Comcast dit avoir alerté les 50 000 premiers utilisateurs par courrier le mois dernier et que moins de 1 % des clients se sont désabonnés. Il convient également de noter que vous êtes exempté du nouveau programme de Comcast si vous utilisez également votre propre modem.

Psssssst :  Les drones de police peuvent être vulnérables au vol avec un piratage ne coûtant que 40 $ - High-teK.ca

La FAQ note cependant qu ‘«il peut y avoir un certain impact à mesure que davantage d’appareils partagent le WiFi», car les deux réseaux partagent la même tranche de spectre 2,4 GHz ou 5 GHz. D’après ce que nous savons de Congestion WiFi et importance d’utiliser le bon canalle fait qu’une seule personne utilise votre Xfinity WiFi pourrait considérablement ralentir votre propre réseau WiFi.

Carte de l'application Wi-Fi Xfinity

Application Wi-Fi Xfinity, affichant les emplacements des points d’accès [Image credit: Houston Chronicle]

Il pourrait également y avoir des problèmes de confidentialité et de sécurité. Comcast a publié une application Xfinity WiFi pour trouver des points d’accès à proximité – et oui, si votre modem résidentiel a été coopté par Comcast, il apparaîtra sur la carte. (Votre adresse exacte ne sera pas affichée, mais la tache rouge sera centrée sur votre propriété.)

Comcast Xfinity WiFi ralentira-t-il votre connexion à Internet ?

Le plus curieux est l’affirmation de Comcast selon laquelle ce point d’accès public ne ralentira pas votre connexion résidentielle – c’est-à-dire que si vous payez pour 150 Mbps de bande passante de téléchargement via le package Extreme 150, vous obtiendrez toujours 150 Mbps, même si vous avez cinq personnes. garé à l’extérieur sangsues WiFi gratuit. Cela conduit à une question intéressante : si les utilisateurs du point d’accès Xfinity n’utilisent pas votre bande passante de 150 Mbps, quelle bande passante utilisent-ils ?

Il y a deux options ici. Comcast pourrait simplement mentir sur le fait que les utilisateurs publics n’ont pas d’impact sur vos propres vitesses de téléchargement. L’autre option est que Xfinity WiFi Home Hotspot utilise son propre canal séparé vers Internet. C’est tout à fait possible – DOCSIS 3.0 peut prendre en charge environ 1 Gbit/s, il y a donc beaucoup d’espace libre. Mais quelle est la taille de ce canal séparé ? 50 Mbps ? 100 Mbps ? Et s’il y a beaucoup de capacité disponible, pourquoi Comcast la donne-t-elle aux utilisateurs WiFi gratuits plutôt qu’à la personne qui paie beaucoup d’argent pour la connexion ? Et Comcast ne se plaint-il pas généralement de la congestion de son réseau ? Du moins, c’est l’excuse qu’il avait l’habitude de tirer de l’argent de Netflixet à lobby pour les voies rapides payantes.

Avec 50 000 points d’accès activés à Houston aujourd’hui, 150 000 autres prévus pour la fin du mois, puis 8 millions de plus sur les points d’accès Xfinity à travers les États-Unis avant la fin de 2014, nous ne pouvons que supposer que Comcast a un parcelle de capacité supplémentaire. Soit cela, soit il essaie intentionnellement d’encombrer le réseau pour ses clients payants – peut-être pour pouvoir prélever des frais supplémentaires auprès de fournisseurs de périphérie comme Netflix, ou alors il a des munitions dans la bataille continue pour la neutralité du net. [Read: AT&T moves to acquire DirecTV to defend against Comcast – everyone loses.]

La situation dans son ensemble, bien sûr, est que Comcast veut concurrencer AT&T, qui dispose déjà d’un vaste réseau national de points d’accès Wi-Fi. Il convient également de noter que, suite à une vente de spectre à Verizon l’année dernière, Comcast a désormais accès au réseau mobile de Verizon. Comcast pourrait être en train de construire un futur système de téléphonie mobile qui rebondit entre les points d’accès Wi-Fi gratuits et le réseau de Verizon, en fonction de ce qui est actuellement disponible.

Comcast enfreint-il la loi ?

FTTN, FTTC, FTTB et FTTH

FTTN, FTTC, FTTB et FTTH. AT&T est principalement FTTN, Comcast est principalement FTTC et Verizon FiOS est un mélange de FTTC et FTTH.

Enfin, une expérience de réflexion sur la légalité de Xfinity WiFi Home Hotspot. Comcast détient le Modem Arris Touchstone que vous louez dans le cadre de votre abonnement mensuel, et est donc assez libre de faire ce qu’il veut en ce qui concerne la configuration d’un réseau secondaire. C’est un peu merdique, mais c’est probablement légal (et vous avez probablement accepté de telles pitreries lorsque vous avez signé sur la ligne pointillée). Ce qui est moins clair, c’est la propriété de la connexion entre le modem et la prise murale (votre câble) et entre la prise murale et la boîte de jonction (fibre jusqu’au trottoir/armoire).

Vous possédez presque certainement le câble du modem au mur, et Comcast marche sur un terrain fragile en utilisant ce câble, d’autant plus que le déploiement du WiFi résidentiel Xfinity est opt-in par défaut. Il y a également eu des cas où les fournisseurs FTTC se renvoient la balle lorsqu’il y a des problèmes avec le fil de cuivre entre votre maison et la boîte de jonction, ce qui suggère que vous pourriez également le posséder (il passe sur votre propriété, à tout le moins).

Je suppose que Comcast a fait approuver le plan par ses gros bonnets juridiques avant d’aller de l’avant avec la subversion de 8 millions de connexions client payantes. Mais qui sait : les fournisseurs d’accès Internet aux États-Unis semblent pouvoir s’en tirer avec à peu près n’importe quoi.

Bouton retour en haut de la page