Ordinateurs

BeagleBone Black : Une alternative RasPi avec des capacités de type Arduino pour 45 $ – High-teK.ca

Ce site peut gagner des commissions d’affiliation à partir des liens sur cette page. Conditions d’utilisation.

Texas Instruments a lancé aujourd’hui son PC BeagleBone Black alimenté par ARM, et il contient un ensemble de fonctionnalités impressionnant qui ne manquera pas d’attirer l’attention des passionnés. Successeur du BeagleBone original, le Black est livré avec un matériel plus rapide, des besoins en énergie inférieurs et un prix surprenant de 45 $.

Le BeagleBone Black est un matériel open source qui combine les capacités d’un microcontrôleur et un Raspberry Pi en un seul tableau. Il est doté d’un processeur Sitara AM335x ARM Cortex-A8 monocœur cadencé à 1 GHz, de 512 Mo de RAM DDR3 et de 2 Go de mémoire eMMC contenant le système d’exploitation Angstrom Linux préinstallé. La carte comporte également deux unités programmables en temps réel (PRU) qui fonctionnent en parallèle avec le processeur ARM et sont responsables des tâches du microcontrôleur.

BeagleBone NoirPrêt à l’emploi, le BeagleBone Black comprend un seul connecteur d’alimentation CC, deux ports USB 2.0 (un micro USB), un emplacement pour carte micro SD, un port micro HDMI pour la sortie vidéo et une prise Ethernet 10/100 (USB interne , tout comme le Raspberry Pi). En plus des options d’E/S PC/mobile quelque peu standard, le BeagleBone Black dispose de deux connecteurs à 46 broches de chaque côté du PCB qui peuvent accepter les cartes d’extension Cape (plus à ce sujet plus tard). Les cartes d’extension peuvent étendre les fonctionnalités de la carte en ajoutant des capteurs, des FPGA, des ports série, des écrans LCD, des batteries, des moteurs et même du matériel d’impression 3D.

Psssssst :  Le jeu 3D en 2011 : Trucs, astuces et conseils d'achat - High-teK.ca

Le Black est une mise à niveau majeure par rapport au BeagleBone d’origine, offrant plus d’options d’extension, un système d’exploitation préinstallé et un matériel plus rapide. Dans une tournure intéressante, la nouvelle carte open-source surpasse également la version précédente en termes d’efficacité énergétique (malgré le matériel supplémentaire). Grâce en partie à la suppression du connecteur série (basé sur USB) et à l’utilisation d’une RAM DDR3 de faible puissance, le BeagleBone Black consomme jusqu’à 100 mW de puissance en moins. Selon un Texas Instruments représentant, la nouvelle carte est capable de fonctionner « toute la journée » en utilisant une batterie de recharge de smartphone USB. Lorsqu’elle n’est pas mobile, la carte peut fonctionner avec une alimentation USB standard.

La vitesse d’horloge supplémentaire par rapport au processeur A335x 720 MHz du BeagleBone précédent permet au nouveau BeagleBone Black d’afficher des temps de réponse plus rapides et d’exécuter l’interface graphique du système d’exploitation à des résolutions et/ou des fréquences d’images plus élevées. Une reconnaissance faciale plus rapide et un suivi d’objet utilisable sont également possibles lorsqu’ils sont associés à un appareil photo. Les applications robotiques bénéficieront par exemple de la puissance de traitement accrue du CPU. De plus, l’accélérateur 3D et le matériel NEON du processeur peuvent être utilisés pour accélérer respectivement les modèles 3D et la vidéo.

Page suivante: Le potentiel du BeagleBone Black…

Bouton retour en haut de la page