Ordinateurs

Avec OS X Mountain Lion, les stratégies d’Apple et de Microsoft s’éloignent davantage – High-teK.ca

Ce site peut gagner des commissions d’affiliation à partir des liens sur cette page. Conditions d’utilisation.

L’informatique mobile est devenue un élément important de notre vie numérique, et rien ne pourrait être un meilleur exemple que la sortie de nouveaux systèmes d’exploitation de Microsoft et d’Apple. Bien que nous ne verrons pas Windows 8 encore trois mois, Mac OS X 10.8 « Mountain Lion » a été rendu public plus tôt dans la journée.

Les deux associent l’expérience mobile à celle du bureau. Avec Windows 8, Microsoft a fait le choix d’unifier l’ensemble de sa plateforme de haut en bas. Windows 8 ressemble Windows RT, qui ressemble à Windows Phone 8, et la convergence s’étend même à la Xbox. En bref, le système d’exploitation ressemble, fonctionne et se sent de la même manière.

Redmond voit cela comme un avantage : asseyez-vous devant un produit Microsoft actuel et vous saurez instantanément comment l’utiliser une fois que vous en aurez utilisé un. C’est aussi la raison pour laquelle les écrans tactiles apparaîtront probablement de plus en plus souvent sur les ordinateurs de bureau et portables, car l’interface utilisateur Metro elle-même est évidemment construite autour du toucher.

Apple ne pouvait plus le voir différemment, cependant. La société considère que même si le système d’exploitation doit avoir la même sensation, il n’a pas nécessairement besoin de fonctionner ou d’avoir la même apparence. Le PDG Tim Cook a pris cette position l’année dernière lors d’un appel d’analystes financiers lorsqu’il a soutenu que une approche unifiée ne fonctionne tout simplement pas.

iPad 3 (ou iPad 2S, selon votre point de vue) « Tout peut être forcé de converger », a déclaré Cook à propos de la stratégie de l’époque. « Le problème est que les produits sont des compromis. Vous commencez à faire des compromis au point où ce qu’il vous reste à la fin de la journée ne plaît à personne.

Alors que certains d’entre nous – y compris moi-même – ont vu cela comme un peu d’hypocrisie à la lumière des mouvements d’Apple dans Lion et maintenant Mountain Lion pour apporter des fonctionnalités iOS (et dans une certaine mesure le look) au bureau, c’est vrai. Regardez Métro. L’interface se traduit certainement mieux par le toucher que par le contrôle de la souris. En fait, dans les critiques de l’interface utilisateur que j’ai vues, c’est la plainte la plus courante.

Psssssst :  AMD coupe les transistors 800M de Bulldozer, la confusion s'ensuit - High-teK.ca

(En aparté, j’ai le plaisir d’avoir ici une ardoise Samsung Series 7 avec Windows 8 que je teste en ce moment. Je vais vous dire que je préfère en fait Metro à iOS comme interface tactile. Mais sur le bureau ? Metro un peu nul. Désolé Microsoft.)

Avec Mountain Lion, les fonctionnalités iOS apportées à Mac OS X ressemblent toujours aux applications iOS, mais fonctionnent comme le devraient les applications contrôlées par la souris. Cela illustre assez bien la différence de stratégie ici entre Microsoft et Apple. L’un adopte sans réserve l’informatique mobile et change toute sa plate-forme en conséquence, l’autre le garde à distance tout en préservant l’intégrité du bureau traditionnel.

Qui a raison? Le consommateur en décidera dans les mois à venir.

Lire PCMag examen complet de Mac OS X 10.8 Mountain Lion

Bouton retour en haut de la page