Mobile

Apple passera à contrecœur l’iPhone à l’USB-C, confirme Exec

Ce site peut gagner des commissions d’affiliation à partir des liens sur cette page. Conditions d’utilisation.

(Photo : Mishaal Zahed/Unsplash)
Enfin, Apple apporte l’USB-C à l’iPhone – ce n’est tout simplement pas vraiment ravi. Lors d’une interview avec les médias mardi, un responsable marketing d’Apple a confirmé que l’entreprise se conformerait à la nouvelle loi de l’Union européenne exigeant que tous les appareils mobiles se rechargent via USB-C.

La confirmation est venue pendant Le journal de Wall StreetLa conférence Tech Live de cette semaine. La journaliste Joanna Stern s’est assise sur scène avec le vice-président senior du marketing mondial Greg Joswiak et le vice-président logiciel Craig Federighi pour discuter de la philosophie globale d’innovation des produits d’Apple. Stern a demandé au duo comment Apple prévoyait d’aborder l’exigence USB-C de l’UE, qui a été solidifiée ce mois-ci après un an de travail législatif.

« Évidemment, nous devrons nous conformer, nous n’avons pas le choix », Joswiak a dit. « Nous pensons que l’approche aurait été meilleure pour l’environnement et meilleure pour nos clients, si le gouvernement n’était pas aussi normatif. »

D’un point de vue environnemental, Joswiak craint que la nouvelle exigence de l’UE (qui entrera en vigueur en 2024) n’entraîne la même quantité de déchets électroniques qu’elle vise à éviter. Les utilisateurs d’iPhone qui possèdent déjà des câbles Lightning devront se débarrasser de ces câbles dès qu’ils mettront à niveau leurs téléphones. Considérant le point de Joswiak selon lequel plus d’un milliard de personnes possèdent des iPhones – et que de nombreux utilisateurs d’iPhone ont plus d’un chargeur – il est possible que 2024 verra une augmentation drastique de l’élimination des câbles.

Le vice-président des logiciels Craig Federighi (à gauche) et le vice-président principal du marketing mondial Greg Joswiak (à droite) sur scène lors de la conférence Tech Live du WSJ.

Mais serons-nous tous obligés d’abandonner nos câbles Lightning, ou seulement ceux mis à niveau au sein de l’UE ? Joswiak a refusé de dire si Apple passerait à l’USB-C sur tous ses futurs appareils mobiles ou uniquement sur ceux qu’il vendrait outre-Atlantique. Certains clients en dehors de l’UE préféreraient que tous les iPhones se chargent via USB-C ; après tout, les iPad utilisent désormais l’USB-C, alors pourquoi ne pas y aller à fond ? D’un autre côté, certains partagent probablement le sentiment de Joswiak selon lequel un changement de port serait gênant et inutile.

« Cela ne me dérange pas que les gouvernements nous disent ce qu’ils veulent accomplir », a déclaré Joswiak lors de l’interview. Il a souligné les moments où les fabricants de téléphones mobiles ont été contraints d’adopter des compatibilités spécifiques pour les aides auditives qui ont fini par échouer le plus souvent. Joswiak a déclaré qu’il préférait que les entités gouvernementales permettent aux entreprises technologiques de trouver leurs propres moyens d’atteindre des objectifs collectifs plutôt que de prescrire des méthodes restrictives.

Les préoccupations de Joswiak pourraient découler de l’autonomie de conception, mais elles pourraient également être le résultat du désir d’Apple d’imposer la fidélité à la marque. Les câbles Lightning ne sont compatibles qu’avec les produits Apple. Ils ne peuvent pas être utilisés avec les appareils d’autres fabricants. Une fois qu’une personne a investi dans l’infrastructure Apple, elle peut trouver trop gênant de passer, par exemple, à un smartphone Samsung ou Google. (Le même concept peut être vu dans l’engagement d’Apple à garder les utilisateurs d’Android hors d’iMessage.) En passant à l’USB-C, les utilisateurs d’iPhone au sein de l’UE sont un pas de plus vers l’abandon potentiel de leur fidélité à la marque et le dumping d’Apple pour de bon… et d’un d’un point de vue monétaire, pourquoi Apple voudrait-il cela ?

Maintenant lis:

Bouton retour en haut de la page