Ordinateurs

AMD confirme discrètement Kabini 28nm, les puces Temash sont en cours de construction chez TSMC – High-teK.ca

Ce site peut gagner des commissions d’affiliation à partir des liens sur cette page. Conditions d’utilisation.

Il y a quatorze mois, nous a annoncé la nouvelle qu’AMD avait annulé deux de ses APU 28 nm qui étaient en cours de construction chez GlobalFoundries et apporterait à la place de nouvelles conceptions de suivi sur le marché en s’associant à TSMC. La société a confirmé qu’elle avait annulé Krishna et Wichita lors de son Analyst Day en février 2012, mais est restée muette lorsqu’on lui a demandé où les pièces de rechange seraient fabriquées.

La société est restée silencieuse sur ce point, même après avoir payé à GlobalFoundries des centaines de millions de dollars pour le droit de fabriquer des produits 28 nm chez TSMC et ciblant publiquement une date de livraison 1H 2013 pour son nouveau remplaçant Brazos. Au CES la semaine dernière, la société en privé laissez échapper que oui, Kabini et Temash sont en cours de construction chez TSMC, le premier devant être expédié au deuxième trimestre de cette année.

Feuille de route AMD 2013

Voici la nouvelle feuille de route – il y a eu quelques changements depuis la dernière fois que nous avons examiné les choses. Temash a été tiré vers l’avant et est maintenant présenté comme étant expédié aux côtés de Kabini. C’est le deuxième SoC pour tablette d’AMD ; il affrontera l’Atom quad-core de nouvelle génération ainsi que des puces de Qualcomm, Nvidiaet le big.LITTLE de Samsung Exynos Octa.

Kabini reprendra les marques A4 et A6 d’AMD, ce qui confirme notre suspicion que la nouvelle puce est suffisamment puissante pour combler l’écart avec les ordinateurs portables grand public. Jusqu’à présent, l’écart entre les solutions de classe netbook et les ordinateurs portables complets était important – même Brazos, qui était 20 à 25 % plus rapide qu’Atom, n’était pas assez puissant pour être considéré comme un véritable processeur d’ordinateur portable.

Psssssst :  AMD annonce un nouveau noyau Threadripper et révèle la date de lancement

Alors pourquoi AMD a-t-il joué cela si timidement ? Notre meilleure estimation est que la société essaie de rester en bons termes avec GlobalFoundries, qui ne peut pas être ravie d’avoir raté une grande partie de l’activité qu’AMD était initialement censé lui envoyer. Selon les termes initiaux de l’accord entre AMD et GF, Sunnyvale aurait déplacé toute sa fabrication vers sa fonderie dérivée de 28 nm, y compris les processeurs et les GPU. Évidemment, cela ne s’est pas produit, mais l’engagement à long terme d’AMD de transférer sa production vers GF est inchangé. Le milliard de dollars et plus qu’il a payé à GF en frais et pénalités cette année (sans parler de la participation qu’il a abandonnée) n’a garanti que des exceptions temporaires à l’accord initial.

Quant à la chute de Kaveri dans la seconde moitié de l’année, je suis toujours dubitatif. Si nos sources sont exactes, Kaveri n’aurait pas pu enregistrer avant la fin de 2012. La mise sur le marché de la puce au quatrième trimestre de 2013 implique une montée en puissance très rapide. Nous ne retenons pas notre souffle, mais ce serait formidable si AMD pouvait sortir Kaveri avant que Broadwell ne tombe en 2014.

Bouton retour en haut de la page